Travailler avec les partenaires médias

Communiqué de presse, pourquoi vous en avez besoin et comment l’écrire

Un communiqué de presse est une réponse bien écrite aux questions « Quoi ? Où ? Comment ?". Répétons-le : bien écrite. Et ce n'est pas une répétition de la description de votre événement. Il fonctionne selon des lois légèrement différentes. Un communiqué de presse est nécessaire pour que les informations sur votre événement parviennent dans les médias spécifiques et que vous puissiez obtenir du trafic à partir de là.

Il existe des règles simples pour rédiger un communiqué de presse, à la suite desquelles la probabilité que votre mail n'aille pas directement dans les spams augmente considérablement.

Un communiqué de presse n'a rien à voir avec la vente de texte pour une page de destination. Il s'agit d'informations concises et complètes sur la base desquelles l'actualité de votre événement sera publiée.
Comment rédiger un communiqué de presse ?
Il y a une méthodologie qui illustre parfaitement la rédaction du communiqué de presse. Elle doit correspondre à cela :
Le niveau supérieur (premier paragraphe) est court en volume mais à la fois le plus complet en contenu. Vous y fournissez des informations clés :
• Quel est le nom de l'événement, dans quel format il se déroule et en quoi il consistera ;
• la date, l'adresse et l'heure de l'événement ;
• des noms ou des faits qui sont garantis pour attirer l'attention.
Vous avez quelques secondes pour que l'éditeur jette un œil aux premières lignes de votre communiqué et décide de le lire plus en détail. Il n'est pas nécessaire de parler de l'unicité, de l'inédit ou du statut de culte, donnez les faits. Faites-nous confiance : il est tout aussi important pour vos destinataires de publier des annonces intéressantes, pertinentes et utiles que pour vous de les voir publiées. Mais il n'est pas nécessaire de cacher l'essentiel sous un tas d'informations distrayantes et de détails non pertinents, car l'éditeur dispose d'un énorme flux d'entrée. Aidez-le dès le premier paragraphe à comprendre que votre événement mérite son attention.

Dans le deuxième paragraphe, vous dévoilez déjà plus en détail le contenu de votre événement, dites combien de personnes vous attendez et qui sont ces personnes, quelle est l'unicité de l'événement. Quel sera le programme, les têtes d’affiche.

Vous pouvez consacrer un paragraphe aux commentaires d’un leader d'opinion sur les organisateurs ou sur l'événement. Bien sûr, cette critique ne peut pas être truquée, et il n'est pas non plus nécessaire de citer les commentaires de ceux qui ne sont pas des personnages publics connus. Il vaut mieux raccourcir le communiqué que le remplir d'eau ou de fausses informations.

Important !
Ne promettez pas aux sponsors une couverture et des mentions injustifiées dans des publications spécifiques. Comme le montre la pratique, les éditeurs n'aiment pas publier des informations sur vos sponsors et ne le feront probablement pas comme cela. Si ce n'est pas la première fois que vous organisez l'événement, cela vaut la peine de le refléter dans un communiqué de presse, mais brièvement, avec des liens vers un post-reportage, un reportage photo et (ou) une vidéo sur l'événement. Les informations sur les événements "avec historique", qui se tiennent régulièrement et gagnent en popularité, deviendront à terme plus faciles à publier : les éditeurs comme le public les connaissent déjà.

Le dernier paragraphe du communiqué de presse est l'adresse du site Web de l'événement, les coordonnées de la personne impliquée dans les relations publiques et médiatiques du projet, téléphone, e-mail, liens vers les réseaux sociaux de l'événement.

En conséquence, vous devriez obtenir un texte qui n'occupe pas plus d'une page, dans lequel les informations ne sont pas répétées, qui est structuré de manière logique et cohérente. Vous pouvez laisser l’un de vos collègues lire le texte (pour voir ce qui ne fonctionne pas ou pour vérifier que vous avez tout écrit parfaitement et correctement)
Une fois le communiqué de presse rédigé et vérifié, nous commençons à collecter la base médiatique. Pour plus de détails sur la manière de procéder et de l'utiliser ultérieurement, consultez la section « Travailler avec des partenaires médias ».

Important !
Plus vous collectez une base de publications sur des plateformes pertinentes et « chaleureuses », plus les éditeurs publieront volontiers votre annonce et mieux le public potentiel réagira à l'actualité de votre événement. Nous le répétons encore une fois : il ne sert à rien de publier des informations sur un événement dans des dizaines et des centaines de médias et d'agrégateurs d'événements non ciblés. Mieux vaut publier dans 10-20, mais ceux qui sont garantis d’être lu par votre public cible.

Comment s’assurer que son communiqué est lu par les médias que l’on prospecte :
• Le communiqué de presse doit être au format texte et Word. Avant de l’envoyer testez sur plusieurs ordinateurs/ smartphones qu’il s’ouvre bien. Évitez le PDF qui parfois bug ou s’affiche mal sur certains ordinateurs.
• Il vaut mieux ne pas mettre dans l’objet de son mail les mots "conférence de presse » « communiqué de presse". Chaque éditeur reçoit des centaines de ces mails presque tous identiques chaque jour. N'écrivez pas un objet banal, mais plutôt un titre vivant et humain qui attirerait également votre attention. « Au milieu de l’hiver (26 Novembre), le plus grand colloque national sur l’audace et la bienveillance aura lieu à Rennes » par exemple.
• Lorsque vous envoyez un mail à l'éditeur, après les salutations, copiez le premier paragraphe du communiqué dans le corps du mail, celui qui contient le concentré d'informations sur votre événement, puis écrivez qu’il peut prendre connaissance des détails via le lien (et donner un lien vers Google Drive, où vous avez prudemment téléchargé votre communiqué) ou dans le fichier joint (document Word joint). Tous vos contacts doivent être inclus dans la signature ;
• En plus du texte du communiqué de presse, la pièce jointe doit contenir 2 à 4 photos d'événements passés ou similaires que vous avez organisés, ou des images d'Internet qui vous semblent les plus appropriées, ou une affiche de l'événement. Parfois, s'il n'y a pas de visuels, les éditeurs peuvent joindre à votre annonce quelque chose qui ne reflète pas du tout vos attentes.

Pour chaque publication de votre partenaire média, un lien vers le site internet avec un tag UTM unique doit être inséré. C'est le seul moyen fiable de suivre les conversions à partir de la source sélectionnée. Cela nous permet de ne pas coopérer plus d'une fois avec des publications dans lesquelles les placements ne nous donnent pas de transitions et d'achats de billets.