Travailler avec les partenaires commerciaux

Comment créer une bonne proposition commerciale de partenariat

Comment créer une bonne proposition commerciale de partenariat

La proposition commerciale est un document qui contient brièvement et succinctement des informations sur votre organisation et votre événement. Il indique les avantages, son caractère unique, les avantages pour les partenaires, ainsi que ce que vous pouvez leur offrir.
L’une des questions les plus courantes est de savoir comment créer une bonne proposition fonctionnelle. Que doit-elle contenir. À qui et comment l’envoyer pour attirer l’attention et de l’argent ? Nous vous proposons d’appréhender cette problématique diapositive par diapositive.

Diapositive 1
Le nom de l’événement, une brève description, les dates, heures, et le lieu. Les logos des principaux partenaires – ils vous donneront du poids et attireront la confiance des autres partenaires potentiels.
Toutefois, nous émettons une réserve lors de la construction de la première diapositive. Nous vous déconseillons fortement de mettre le logo d’un partenaire qui n’aurait pas encore signé un contrat. De tels jets de poussière pourraient vous asphyxier. En règle générale, quand vous travaillez avec des partenaires, n’utilisez jamais de logos, photos ou infos que vous avez trouvé vous-même ou d’autres personnes. Utilisez seulement ce qui vous a été fourni et ce à quoi vous êtes directement liés.

Diapositive 2
Le public que vous visez pour votre événement. Vous séparez votre audience en plusieurs profils types. Jamais plus de cinq et jamais moins de trois. Pour faire joli, utilisez des séparateurs à puces ou des icônes sous forme d’avatars. Sur la même diapositive, mettez combien de participants vous attendez. Écrivez également la démographie comme la cible géographique, leur âge, leur sexe. Ne vous laissez pas emporter, il est important de trouver un équilibre entre les infos pertinentes et les détails de second plan. Exemple :


Diapositive 3
Les avantages écrits de participer à votre événement pour un partenaire. En bref, le pourquoi et le comment de votre événement. C’est mieux quand cela n’est pas qu’écrit, mais qu’il y a aussi des exemples de témoignages réussis par le passé, où les chiffres d’anciens partenaires similaires sont donnés. Par exemple : « Lors du colloque 2019, notre partenaire Sevyso a installé un stand découverte de leur appareil de luminothérapie. Grâce à ce stand, ils ont distribué près de 150 cartes de visite avec à chaque fois un bon d’achat lié à la journée OHB. Grâce à cette opération, ils ont obtenu 30 clients dont la moitié sont devenus des clients réguliers. »

Diapositive 4
Quelle est l’unicité de l’événement et comment est-il construit par rapport aux événements similaires au vôtre sur le marché. Avec des exemples d’événements précédents (le cas échéant). Ou s’il n’y a pas de cas précédents, décrivez brièvement et succinctement votre USP (promesse) dans les catégories compréhensibles et pertinentes pour le partenaire visé. Par exemple, vous avez un conférencier qui est une star inconditionnelle. Alors sa participation sur votre scène peut devenir le facteur décisif, pour un partenaire, de s’engager avec vous. Toutes les infos intéressantes et visuels doivent être sur cette diapositive.

Diapositive 5
Promotion de l’événement. Quelle couverture est prévue. Quels canaux de promotion seront exploités. N’exagérez pas vos propos, car votre proposition ne sera pas lue par des idiots. N’écrivez que sur les médias vraiment fonctionnels et intéressants pour votre public.

Diapositive 6
À propos des organisateurs et leurs réussites (le cas échéant). Il est important de mettre des visages sur l’organisation. Si les événements précédemment organisés ont été un succès (y compris les intégrations partenaires mis en œuvre avec succès et soutenues par de véritables critiques), alors vous avez de fortes chances d’obtenir le consentement d’un partenaire potentiel.

Diapositive 7
Décrire les offres directes pour les partenaires. Deux options possibles : Soit vous offrez des packs prêts à l’emploi (du minimal à l’exclusif). Soit, vous établissez un pack minimal et vous offrez ensuite la possibilité à vos partenaires de choisir à la carte les options. Lorsque vous listez toutes les options possibles qu’un partenaire peut acheter séparément, vous lui laissez en réalité la liberté de prendre que celles qui sont pertinentes personnellement pour lui. Ainsi leur coût s’additionnera au pack minimal et vous augmenterez le panier moyen. (En fonction vous pourrez faire une remise sur le nombre d'options). Ce système flexible fonctionne très bien. Souvent les partenaires qui ne disposent pas d’un budget publicitaire important dans leur entreprise, ne s’intéressent qu’aux coordonnées des participants de votre événement. Ou au placement de tracts au dos des sièges dans la salle de conférence. En choisissant des options spécifiques à construire et en concluant des accords personnalisés, même le plus petit des partenaires pourra s’intégrer avec succès à votre événement.
Essayez d’intégrer toutes les options sur 2 diapos maximum. Pensez à celles qui reflèteront vraiment votre public. De cette façon, vous vous assurez des intégrations de partenaires à jour pour vous-même et vous ferez gagner du temps au partenaire qui étudie votre proposition.

Diapositive 8
La petite galerie de gloires. Si vous en avez une, mettez les photos et les liens vers des vidéos, où l’on y voit les intégrations de partenaires sur les événements passés. C’est un outil de vente puissant.

Dernière diapositive
Elle reprend le nom de votre événement, un court descriptif, la date et le lieu. Puis les contacts : nom, téléphone, mail, un lien vers les pages et réseaux sociaux et le site de l’événement.